Archives mensuelles : février 2011

Des activités «bio» pour les vacances

Les animateurs du PLGuérin sesont réunis, vendredi soir, afin de définir le programme des activités des vacances qui arrivent à grands pas. Dans ses grandes lignes, il s’articule autour d’une thématique centrale: respect de l’environnement et recyclage. Lors de la première semaine, il s’agira, selon Thomas Liziard, pour les 6-9ans, de «récupérer différents matériaux et de les réhabiliter pour en faire des objets de décoration».

Stage de hip-hop

Pour cette tranche d’âge, la deuxième semaine sera consacrée au jardinage, tandis qu’un groupe se rendra à Gorré-Ménez pour vivre dans une ferme biologique et s’adonner à l’équitation. Il s’agira également pour eux de s’occuper d’animaux au quotidien. Pour les plus de 10ans, un stage de hip-hop sera également proposé, chaque après-midi, au sein du patronage.

Activités manuelles et carnaval

Quatre animatrices s’occuperont des plus petits en présence d’Aurélie: les 3-6ans réaliseront des bonhommes en bouchons et construiront un livre tactile qui permettra une première sensibilisation au recyclage. La deuxième semaine, direction le jardin partagé: les petits vont se voir enseigner les bases du jardinage par leurs aînés. Un carnaval est également prévu pour le Mardi gras en seconde partie de vacances. À noter la présence de nouvelles animatrices jeunesse: Audrey, Margaux et Alexie.

Jeux en réseau Bonne affluence au tournoi

Le Patronage laïque Guérin et la Maison du libre ont organisé, samedi, un tournoi de jeux en réseau ouvert aux 10-15 ans. Quinze participants ont installé PC et logiciels nécessaires au fonctionnement des jeux.

Le groupe a ensuite pu en découdre autour d’une partie de «Hedgewars».

Pour clore la journée, les jeunes ont décidé de réaliser un blog baptisé «Les P’tits Hackers», afin de présenter toutes les activités multimédia auxquelles ils participent. Les adolescents géreront eux-mêmes le contenu du site web avec l’aide des animateurs Thomas Liziard et Arnaud Yonnet.

Gagner en visibilité

Denis Bouchon peaufine avec les adhérents le grand projet de fresque murale extérieure du PLGuérin. Entretien avec cet artiste très investi dans la volonté d’embellissement du Patronage de Saint-Martin.

La création d’une grande fresque murale vous tient à coeur. Quelles sont vos motivations?
Le projet de fresque est né avec la création du nouveau logo et repose sur un constat effectif depuis plusieurs années: les bâtiments du PL Guérin sont mal identifiés par les habitants du quartier. Il m’arrive souvent de récupérer des gens, place Guérin, alors qu’ils voulaient se rendre au patro. Nous souhaitons que nos murs soient facilement identifiables. Dans ce but, une fresque murale, visible de la rue Glasgow, est en cours de préparation.

Ce projet implique de nombreux adhérents. Comment chacun y participe-t-il?

Chacun amène sa pierre à l’édifice; certains ont proposé des prémaquettes de dessins, d’autres des mots-clés. De mon côté, j’effectue une synthèse des idées qui cheminent. Pour le logo, l’idée d’apposer l’étoile rouge historique du patro a été reprise. Mais, le plus important, c’est que la fresque illustrera notre projet d’association. En quelque sorte, notre objectif est double: gagner en visibilité et afficher nos valeurs. De plus, nous allons fabriquer un panneau de signalisation derrière notre jardin partagé donnant sur la rue Mathieu-Donnart.

Le projet de grande fresque se précise, avec la collaboration de nombreux adhérents du patronage. Le tout sous la supervisation de Denis Bouchon et celle de Bruno Ménager.