Archives mensuelles : février 2017

vendredi 3 février à 20h : Projection-débat au Cinéma Les Studios

Projection-débat au Cinéma Les Studios à Brest en présence du réalisateur Olivier Azam !
+ séances régulières à partir du mercredi 8 février

L’histoire : Ils se rassemblent à La Cigale, un bureau de tabac. Ils publient une gazette, La Commune. Des balles de 9 mm et des lettres de menaces sont envoyées au président de la République. Ils sont accusés d’être le corbeau. Ils sont poursuivis par tous les poulets anti terroristes de France. Mais pourquoi eux ?

C’est l’histoire invraisemblable d’une farce juridique qui aura inquiété jusqu’à l’Elysée et fait débouler l’élite de la police antiterroriste dans un petit village de l’Hérault où une bande de villageois aux gabarits plutôt Obélix qu’Astérix résistent. Ces drôles de zouaves ont très bien compris que la démocratie ce n’est pas comme les piles, elle ne s’use que si l’on ne s’en sert pas. Une fable de la France d’aujourd’hui.

Le Retour du Jeudi, épisode 2 : et si on arpentait à la radio ?

Jeudi 12 janvier 2017, le Jeudi des Envies était consacré à la question suivante : et si on arpentait à la radio ?

9 personnes se sont réunies et ont répondu :

  • oui à l’arpentage !

Mais qu’est-ce que c’est l’arpentage ? C’est une technique d’éducation populaire qui consiste à se découper un livre entre plusieurs participants. Chacun lit sa partie puis on se retrouve pour discuter ensemble de ce qu’on en a compris, ce qu’on a aimé, pas aimé, ce avec quoi on est d’accord, pas d’accord… Cette méthode de lecture collective se pratique dans des cercles ouvriers dès le XIXème siècle.

6 des 9 personnes présentes font partie d’un groupe de discussion du PL Guérin nommé Les Attardés et qui a eu l’occasion d’arpenter ensemble et de “se régaler” en le faisant. D’autres membres des attardés aimeraient arpenter plus souvent et l’ont fait savoir par mail. Et les autres personnes présentes ce jeudi ont soit déjà expérimenté la technique ou envie de le faire.

  • est-ce qu’on a envie de le faire à la radio ? Oui… Mais…

On a fait un tour des peurs de chacun : on a peur d’être nuls, que ce ne soit pas intéressant à écouter, que cela enlève de la spontanéité au groupe, de bafouiller, de dire qu’on n’a rien compris à la radio, que ça crée des inégalités entre ceux qui parlent mieux, sont plus intellos, etc…

un tour des raisons qui pourraient nous pousser quand même à le faire : l’outil radio est intéressant pour la qualité de l’écoute entre les participants, on s’est régalé à s’écouter raconter nos lectures, pourquoi d’autres ne seraient pas intéressés ? y-a-t-il besoin d’être un expert pour avoir le droit de prendre la parole sur un sujet ? …

A ce propos, Steph et Pierre ont présenté Radio Pikez. L’amateurisme n’y est pas un problème, il est même revendiqué. A bas les experts et le prêt-à-penser ! Le manifeste vous en dira plus.

et finalement, la décision : on essaie une séance d’arpentage enregistrée et si ça va à tout le monde, on la diffuse et on passe au direct pour les prochaines séances. Sinon, on rediscute ensemble et on voit : on continue l’arpentage et on oublie l’idée de la radio, ou on poursuit sur le mode enregistré ou… on verra bien à ce moment là.

  • On y va ?

L’émission s’appellerait Les attardés.

Nos séances d’arpentage auront lieu environ une fois par mois. La 1ère séance sera planifiée sur la date et l’heure qui remportent le plus de suffrages au sondage suivant.

Il n’y a pas d’obligation de participer à chaque séance. On passera par la liste de discussion des attardés pour envoyer les sondages. Le groupe est ouvert à tous, envoyez-moi votre mail à catherine.diallo@plguerin.fr ou inscrivez-vous directement à la liste cafediscut@plguerin.fr pour recevoir les infos.

Qu’est-ce qu’on va lire ? Globalement, les personnes présentes souhaitent plutôt lire des essais politiques de gauchistes mais une discussion sur la question des romans s’est engagée et c’est Alice au pays des merveilles de Lewis Caroll que nous avons choisi pour le 1er arpentage.

Voici la liste de tout ce qui a été cité comme propositions de lectures à venir : La médiocratie d’Alain Deneault, Le nouvel esprit du capitalisme de Boltanski, Emanciper le travail de Friot, Boulot de merde de Julien Brygo et Olivier Cyran, Les jours heureux (programme du Conseil National de la Résistance), Beauté fatale de Mona Chollet, Métamorphose du travail d’André Gorz, La vie liquide de Zygmunt Bauman, Les émotions démocratiques de Martha Nussbaum, Être radical de Saul Alinsky, La fabrique du consentement de Chomsky, Éthique du Nicomaque d’Aristote, L’ennemi intérieur de Mathieu Rigouste, Des luttes et des rêves de Michel Zancarini-Fournel,  des auteurs sans titres de livres comme Lordon, , les Pinçon-Charlot, Spinoza, Paulo Freire, … et encore… Vendredi ou les limbes du Pacifique de Fournier, 1984 d’Orwell, La horde du Contrevent et La Zone du Dehors de Damasio, Trois chevaux et Tentative de réponse de Erri de luca.

Le sondage sera clos le 10 février et je vous envoie par mail la date retenue. Ensuite, vous n’aurez plus qu’à passer au PL Guérin chercher votre petit bout de texte…