Que deviennent les jeudis du PL Guérin?

Les jeudis du PL Guérin se sont interrompus en plein mois sur la santé, les voici qui réapparaissent en version confinée !

Avec des changement forcément…

Le jour pour commencer : place au vendredi !

La forme bien sûr. La cuisine du PL et la tisane sont remplacées par votre téléphone et le breuvage de votre choix ! Et la libre venue est remplacée par une inscription par mail (sur l’adresse yann.roue@plguerin.fr)

Alors ?

– Vendredi 24 avril à 18h : Discussions à partir de l’article Le cauchemar de « l’hôpital du futur » de Frédéric Pierru paru en octobre 2019 dans le Monde Diplomatique.

Initialement prévu le Jeudi 26 mars à 20h, cette lecture et discussion se fera par téléphone ou par visioconférence. Pour y participer, vous m’informez par mail de votre envie d’y être et je vous transmets l’article. Vendredi, je vous enverrai un lien pour rejoindre la conférence.

Le but reste de s’informer sur les réformes de la santé et les mouvements sociaux en cours et d’échanger sur “quel système de santé voulons-nous ?”.

– Vendredi 1 mai 10h ou 14h :

A défaut de manifestation du 1 mai, retrouvons-nous pour imaginer l’après-confinement à partir du questionnaire du sociologue Bruno Latour.

A travers 6 questions, ce questionnaire nous invite à  imaginer les gestes barrières contre le retour à la production d’avant-crise. Vous pouvez retrouver le questionnaire au lien suivant : http://www.bruno-latour.fr/fr/node/851.html
Là aussi, nous passerons par une conférence téléphonique et vous devez vous inscrire par une réponse à ce mail. Et sans doute cette animation se poursuivra sous forme de fil téléphonique et d’une animation tous ensemble lorsque la situation sanitaire nous permettra de nous retrouver.

Mais aussi le jeudi du PL permanent !

Le confinement nous bouscule. Il modifie notre rapport au monde, notre rapport aux autres. Il peut susciter des tensions, créer (ou renforcer) des difficultés. Pour conserver des liens entre nous, raconter son expérience ou faire entendre son point de vue, nous allons mettre en place un fil téléphonique.
Comment ça se passe ? Une personne appelle quelqu’un pour qu’elle lui raconte ce que la situation lui fait. Le but n’est pas d’en débattre mais que l’appelant soit une oreille attentive pour l’appelé. L’appelé peut ensuite devenir un appelant, si il ou elle le souhaite. Nous voudrions idéalement, en accord avec les participants, en tirer de courts récits qui pourraient faire l’objet d’une collecte… et peut-être d’une réflexion collective post-confinement!

Il est possible de se saisir de plusieurs thèmes possibles que nous avons repéré pour faire part de son expérience :
– nos loisirs
– notre vie familiale/privée
– notre travail
– notre accord ou nos désaccords avec les mesures prises
– nos relations aux autres…

Ou bien n’importe quelle chose importante pour vous

Vous voulez faire partie des premiers participants ? Adressez un mail avec votre numéro de téléphone.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *